Les plantes toxiques, que faire?

Les plantes toxiques sont des plantes qui peuvent occasioner des lésions, internes ou externes, à l'organisme humain ou animal en cas de contact ou d'ingestion d'une quantité relativement faible de graines, de racines, de feuilles, de fruits ou de sève. Le degré de toxicité d'une plante dépend de différents facteurs: il arrive que toutes les parties d'une plante ne soient pas aussi dangereuses, certaines substances toxiques peuvent être neutralisées sous l'effet de la cuisson ou du séchage ou, au contraire, mâcher ou broyer la plante peut libérer les substances toxiques.


Les statistiques du Centre Antipoisons (tel 070 245 245) montrent que deux tiers des victimes d'intoxications dues à des plantes sont des enfants, et plus précisément des enfants de moins de quatre ans. Les tout-petits ont tendance à tout mettre en bouche; en raison de leur faible poids, ils réagissent également plus rapidement que les adultes aux substances toxiques. La plupart des accidents impliquant des enfants se terminent bien. Dans un cas sur sept seulement, différents symptômes apparaissent: maux d'estomac, coliques, diarrhées, nausées, vomissements. Des problèmes de peau, de la fièvre, des pâleurs, des tremblements surviennent encore moins fréquemment. Sont exceptionels: la somnolence, l'excitation, la dilatation des pupilles, ou les troubles cardiaques.

Chez les adultes, la plupart des accidents se traduisent par des problèmes de peau, d'yeux ou d'intestins. Ils résultent parfois d'une confusion avec une autre plante ou d'une méconnaissance des effets secondaires de la plante. Rappelons que l'automédication par les plantes ou l'expérimentation de drogues végétales présentent un risque.


Que faire en cas d'intoxication?

Gardez votre calme. En cas d'intoxication par ingestion: retirez les restes végétaux de la bouche et conservez-les. Si la victime vomit, conservez les vomissements. En aucun cas ne faites vomir la victime sans avis médical préalable et ne donnez pas de lait à la victime.
En cas d'intoxication par contact (irritations ou brûlures): la victime ne doit pas rester exposée au soleil; la peau doit être rincée abondamment à l'eau courante pendant au moins 10 minutes; il ne faut pas frotter la peau ni y mettre de la crème sans avis médical préalable.
Il est toujours conseillé d'obtenir un avis autorisé en appelant le Centre Antipoisons (accessible jour et nuit au n° gratuit 070 245 245) ou en consultant votre médecin traitant ou le 112.

 

Mieux vaut prévenir que guérir. 

  • Essayez de connaître le nom des plantes de votre maison, de votre jardin et de votre quartier.
  • Achetez de préférence des plantes non toxiques, elles sont heureusement plus nombreuses que les les plantes toxiques.
  • Apprenez aux enfants à ne pas faire n'importe quoi avec les plantes.
  • Utilisez toujours des gants pour jardiner et ne vous frottez jamais les yeux.
  • Ayez toujours du charbon médicinal activé dans votre pharmacie (attention il ne s'utilise pas dans tous les cas d'intoxication).


Les plantes toxiques

Voici une sélection de plantes toxiques les plus courantes. Des informations plus détaillées vous attendent dans le livre 'Plantes, un autre regard', une édition conjointe du Jardin botanique national et du Centre Antipoisons.

 

téléchargez le PDF