[Science news] - Nouvelle Plate-Forme En Ligne Pour La Flore D'Afrique Centrale.


Le 26 juillet le Jardin botanique de Meise lancera un nouveau site Web donnant accès aux données sur 6750 espèces de plantes présentes en Afrique centrale (République démocratique du Congo, Rwanda et Burundi).

L'ancienne plate-forme déjà existante nécessitait un renouvellement et c'est pourquoi www.floredafriquecentrale.be a été créé. Outre un certain nombre de nouvelles méthodes pour étudier les données, le nouveau site Web contient également plus de 2 200 illustrations détaillées. L’objectif ultime est de “déverrouiller électroniquement” l’ensemble de la série Flore d’Afrique centrale, qui comptera environ 11 000 espèces. Les chercheurs du Jardin botanique ont passé des décennies à écrire cette flore, une œuvre monacale de longue haleine qui prendra certainement encore 15 ans.

Une caractéristique remarquable du nouveau site Web est le lien intégré avec l’herbier virtuel du Jardin botanique de Meise, www.botanicalcollections.be, où l’ensemble des 1, 2 million de spécimens d’herbiers africains peuvent être consultés. Une grande partie de cette collection d'herbier constitue la base du travail de Flore d'Afrique centrale. Les deux portails ont été développés au sein du projet DOE! (Accès numérique aux collections patrimoniales), en collaboration avec une entreprise informatique externe et financé par le Gouvernement Flamand.


Le déverrouillage de ces données revêt une grande importance pour la gestion et conservation de la diversité botanique en Afrique tropicale. Le Jardin botanique de Meise est le principal institut mondial d'informations sur les plantes et les champignons d'Afrique centrale. Chaque année, plusieurs centaines d'experts du monde entier viennent à Meise pour étudier les collections et mener des recherches en collaboration avec les chercheurs du Jardin botanique. Une grande partie de cette recherche fournit les informations scientifiques de base nécessaires pour protéger la diversité unique de l'Afrique centrale.