Infrastructures de recherche et expertise

Infrastructures

Le Jardin botanique de Meise possède des infrastructures de recherche de haute qualité. Citons à titre d’exemple l'équipement permettant de numériser l’herbier, des microscopes optiques, un microscope électronique à balayage (SEM), un microscope numérique à grande profondeur de champ (Keyence vhx-5000) et un laboratoire moléculaire entièrement équipé. Cette infrastructure de recherche est soutenue par une équipe de techniciens et d’informaticiens aux compétences diverses et complémentaires. Une équipe dédiée d’illustrateurs botaniques travaille en étroite collaboration avec nos chercheurs pour illustrer la diversité végétale d’une manière scientifiquement valable.

 

Expertise et services


Le Jardin botanique met son expertise scientifique au service du grand public et des entreprises (gouvernementales). Nous offrons notre expertise et nos services dans les domaines suivants :


Évaluation biologique de la qualité de l'eau basée sur la composition des diatomées


La composition des communautés de diatomées est fortement influencée par des facteurs externes tels que la qualité et la température de l'eau. Ces algues unicellulaires sont donc d'excellents bioindicateurs pour surveiller la qualité de l'eau des eaux de surface. - mentionnons que le Jardin botanique de Meise possède une vaste expertise en taxonomie des diatomées, qui est utilisée pour analyser les communautés de diatomées pour l'Agence flamande de l'environnement (VMM).
Plus d'informations.

 


Identification des champignons dans les maisons et les bâtiments


Les champignons peuvent causer de graves dommages à la structure des bâtiments et peuvent également être nocifs pour l'homme. Le Jardin botanique de Meise fournit des identifications de champignons provenant de bâtiments, dans lesquels les rapports d'expertise contiennent des informations importantes sur le degré de dommages dans les bâtiments et les risques possibles pour la santé, qui peuvent être utilisées pour les plans d'assainissement et la résolution des litiges.
Plus d'informations.

 


Développement d'outils moléculaires pour la détection de l'exploitation forestière illégale


Les taux élevés de déforestation entraînent une métamorphose de la végétation mondiale. Bien qu'une petite fraction de l'exploitation forestière dans les régions tropicales soit soumise à des réglementations strictes et à des accords internationaux, la plupart des activités forestières sont illégales. Une certification fiable du bois fait toujours défaut et entraîne une mauvaise gouvernance généralisée dans l'industrie du commerce du bois. De bonnes connaissances taxonomiques combinées à des systèmes d'identification rapides et efficaces sont nécessaires pour tracer les activités illégales d'exploitation forestière. Les chercheurs du Jardin botanique de Meise, en collaboration avec d'autres universités et instituts de recherche européens, mettent au point des outils d'identification pour tracer le bois et les arbres provenant d'Afrique centrale, issus d'une source illégale, en utilisant des méthodes moléculaires. Une fois appliquées, ces méthodes permettront de décourager la déforestation illégale et d'améliorer ainsi la conservation des arbres africains.
Plus d'informations.

 


Identifications


Le Jardin botanique effectue des identifications de plantes, de champignons, de lichens et d'algues dans le cadre de diverses autres activités de recherche, dont la pharmacognosie, l'écologie et la recherche médicolégale.