Adieu à un monument végétal !

Au milieu de cette semaine, notre beau hêtre pourpre (Fagus sylvatica f. purpurea) s'est écrasé sous un grondement fracassant.

Ce géant se tenait sur la pelouse entre le château et le Palais des Plantes. L'arbre, d'une circonférence de 5m10 et d'une hauteur de 30 m, avait probablement 160-170 ans. Il était déjà affecté par les champignons depuis un certain temps et figurait donc sur la liste des arbres soignés depuis des années.

Le Jardin botanique perd l'un de ses arbres les plus anciens. Mais nous plantons aussi pour l'avenir !

En 2018, les jardiniers ont planté environ 100 jeunes chênes pedonculés (Quercus robur) et 100 châtaigniers (Castanea sativa) dans le domaine.