n°5, août 2006

En direct des collections

A ne pas manquer

Zoom sur...

Quoi de neuf dans la Boutique ?

Meise, le jardin aux 18.000 plantes...
  • Nénuphars tropicaux géants

Profitez du plein été pour venir admirer les nénuphars géants dans la Serre Victoria (serre K) : les impressionnantes feuilles du Victoria amazonica atteignent alors leur taille maximale, 2 mètres de diamètre ! Un solide réseau de nervures permet à un petit enfant de s'asseoir sur elles sans couler.  La grande fleur ne s’ouvre que la nuit, mais vous pourrez la voir ouverte par temps couvert. Durant sa courte existence de 48 heures, elle passera du blanc pur au rose pourpre. Le bord dressé des feuilles de la Victoria cruziana est quant à lui étroit et d'un brun rougeâtre. Quant aux fleurs violet pâle qui émergent fortement de l'eau, ce sont celles du Nymphaea gigantea.  Jetez aussi un coup d'œil sur les plus petits nénuphars ! En effet, le rare Nymphaea hybride 'Director G.T. Moore', violet, prospère également dans cette serre humide.

  • Débauche de fleurs dans l'Herbetum!
Suivez l’allée du Ring derrière le Palais des Plantes : vous tombez rapidement, à droite, sur l'Herbetum (n° 17 sur le plan général). Les végétaux y sont groupés selon le système de classification traditionnel. Les plantes herbacées d’une même famille botanique y croissent côte à côte. Même août et septembre y offrent une étonnante diversité. Attardez-vous, par exemple, sur les fleurs jaunes et jaune orangé de l'aunée (Inula royleana) et de l'hélénie (Helenium automnale), deux espèces de la famille des Asteraceae. Et la floraison tardive de la renouée à nombreux épis (Polygonum polystachyum), originaire de l'Himalaya! Ses fleurs tissent un manteau blanc, très décoratif. Ce jardin dit « systématique » se déploie autour de la Serre de Balat, une merveille architecturale qui vous enchantera.
  • Curieuses plantes sauvages à Bruxelles
Durant 3 ans, Luc Allemeersch, l'un de nos botanistes, a réalisé un inventaire des plantes à fleurs et des fougères sauvages en étudiant chaque km carré de la Région de Bruxelles-Capitale.  L’examen des 800 espèces ainsi recensées montre qu’en 15 ans, la végétation s’est modifiée.  Par exemple, recul du Lychnis fleur-de-coucou (Lychnis flos-cuculi) et progression de végétaux issus de régions plus chaudes. Quant aux plantes halophiles (qui ont besoin de sel) comme le plantain corne de cerf (Plantago coronopus, voir photo), leur expansion est due aux épandages. Saviez-vous que 12% de la Région sont protégés par des directives européennes pour leur richesse naturelle ? Au Jardin botanique également vous pouvez, dans « Meise sauvage », (n° 19 sur le plan général), rencontrer de rares et belles plantes sauvages.
  • Un spécialiste des orchidées

En février, Marc Peeters, jardinier au Palais des Plantes, s’est rendu à Kew Gardens (Londres) pour y affûter ses compétences en culture d’orchidées. Il y a appris notamment que ces plantes gagnaient en attrait lorsqu'elles étaient cultivées sur du liège, en épiphytes. La pépinière de Kew, très moderne, compte 5 zones de culture pour ce groupe, définies par leur température et leur taux d'humidité. En outre, Kew élargit sa collection par la culture in vitro de semences collectées dans la nature. A Meise, vous pouvez maintenant admirer une nouvelle vitrine présentant des orchidées rares dans la Serre de la Forêt humide de montagne (serre H) du Palais des Plantes, accessible depuis peu.

  • Surfez pour la forêt tropicale
Que la forêt tropicale humide soit gravement menacée, c’est un fait acquis. Un grand nombre d'espèces animales et végétales ont déjà disparu de notre planète, ou ne subsistent plus que dans les zoos ou les jardins botaniques. Pour contribuer au sauvetage de ces forêts, un homme d'affaires anglais a créé le site internet : the rain forest site.com. Nous vous encourageons à cliquer quotidiennement sur le lien "Preserve Endangered Land" ("Protégez les terres menacées"): les sponsors du site versent en effet de l’argent pour chaque visite. Ainsi, en juin 2006, 2.250.000 personnes cliquèrent sur ce lien, ce qui rendit possible l'achat et la protection de 250 hectares de forêts en Amazonie. Un bien beau résultat!
  • Promenade parmi les arbres de nos régions (1er septembre - 15 octobre 2006)

Découvrez à votre rythme «Meise sauvage» (n° 19 sur le plan général), une partie bucolique du Jardin botanique où la végétation spontanée des prairies et des forêts est à l’honneur. En profitant de la fraîcheur des sous-bois, vous y admirez de magnifiques arbres de nos régions, tandis qu’un dépliant vous fournit une foule d’anecdotes passionnantes à leur sujet.

Demandez le dépliant –gratuit !– à la caisse ou à la Boutique.
  • En exclusivité pour les Abonnés: Tout savoir sur la culture des plantes au Jardin botanique

Le 16 septembre, nos abonné-e-s sont cordialement invités à une visite de l'ancienne et de la nouvelle serres de multiplication. Nos collections de plantes s’accroissent de manière permanente et la plupart du temps, nous recevons les plantes sous forme de graines ou de boutures par échange avec d’autres jardins botaniques.  Jusqu'à présent, les nouvelles acquisitions des collections de plein air étaient cultivées dans le jardin enclos, près de l'Orangerie, dans une ancienne serre à fruitiers dont l’état se détériorait.  Aussi, nous avons presque terminé la construction d’une nouvelle serre, conçue pour la culture des arbres et arbustes.  La visite est un privilège réservé aux
abonné-e-s à l'année.
 

Un petit extra : vous êtes invité-e-s à ensuite jeter un coup d’oeil sur la sélection des fuchsias effectuée par la Commission Nationale Belge de Sélection des Fuchsias, au château de Bouchout.  Elle examine les nouveaux hybrides pour distinguer les cultivars de qualité qui, désormais reconnus officiellement, peuvent alors recevoir un nom.  Les membres de la Commission répondront volontiers à vos questions. Rendez-vous le 16 septembre à 10 heures à l'Entrée principale pour cette visite exclusive!

  • Exposition "Bruegel Revisited" (12 mai - 3 septembre 2006)

Durant l'été 2006, Pierre Bruegel l'Ancien vit à nouveau en différents endroits aux alentours de Bruxelles; les divers événements qui lui sont consacrés sont regroupés sous le nom de “Bruegel 06”.   A Meise, ce sont plusieurs artistes flamands de renom qui donnent une interprétation métaphorique du travail de Bruegel.  Ils ont recours pour cela à la photographie, l'art graphique, les installations, la vidéo,... : à voir dans le Château de Bouchout et ses environs. 

L’accès à "Bruegel revisited" est compris dans le prix d'entrée.
  • Vente exceptionnelle de plantes ornementales!

Vous aimez les ficus et les crotons ? Ceci vous concerne. Exceptionnellement, le Jardin botanique met en vente pour le public de magnifiques plantes ornementales, principalement des ficus et des crotons aux couleurs vives.  De grande ou de petite taille, feuillages panachés ou non, il y en a pour tous les goûts.  Les collections s’étant accrues au fil du temps, le Jardin botanique souhaite en réduire le nombre pour pouvoir accueillir dans les serres des végétaux beaucoup plus menacés que ces espèces ornementales.  Attention, le stock mis en vente est limité.

 Cette vente exceptionnelle a lieu jusqu'au 3 septembre 2006!

Pour renseignements cliquez ici. 

  • L'aristoloche, plante de cauchemar

Cette plante grimpante tropicale est fort appréciée pour ses fleurs, très étonnantes.  Elles sont formées d’un renflement surmonté d'une sorte de siphon, se terminant par une petite… ou une très grosse lèvre. D’où son nom vernaculaire néerlandais –"pijpbloem", fleur en forme de pipe–.  Sa teinte, violacée et marbrée, participe à cet aspect repoussant qui évoque la viande putréfiée, auquel s’ajoute une odeur révoltante ! Les insectes, cependant, se laissent prendre à ce piège : une fois qu'ils ont pénétré dans la fleur, des poils dirigés vers l'intérieur de celle-ci les empêchent de sortir… avant que la fleur ne fane, 24 heures plus tard. Les insectes libérés sont couverts de pollen et prêts à polliniser une autre fleur. Ce qu’ils feront illico, tant le parfum de l'aristoloche les séduit.

Ne s'agit-il pas là d'une stratégie de reproduction ingénieuse ? Venez sans tarder vous pencher sur la floraison de l’aristoloche géante (Aristolochia gigantea syn. A. clypeata) dans la Serre Victoria du Palais des Plantes (n° 5 sur le plan général) !
  • Nouveau: plaisir et fraîcheur de Provence

La Boutique vous propose un nouvel assortiment de produits pour le bain et les soins du corps de la maison l’Occitane en Provence. Préférez-vous le parfum relaxant de la lavande… ou vous dirigerez-vous vers la luxueuse gamme des roses, où se mêlent 4 fragrances différentes ? Tenterez-vous quelque chose de plus original comme la verveine sauvage ou le théier ? Une fraîcheur idéale pour un dimanche torride ! Avec les laits pour le corps, gels douche, pots-pourris et autres produits naturels végétaux, vous ramènerez chez vous un peu de votre visite au Jardin botanique.

  • Arbres remarquables de Belgique

Qu'il s'agisse de l'Arbre des amoureux ou celui du grand chagrin, ou d'un arbre enserrant une chapelle, ce nouveau livre vous en contera l'histoire parmi une centaine d'autres, dévoilant leur rôle de monuments de verdure ou de balises dans le paysage. Vous découvrirez aussi leur place dans la culture et les croyances populaires ou vous vous laisserez aller au rêve devant les splendides photographies... Cet ouvrage s'impose également comme un vibrant plaidoyer pour la protection de notre irremplaçable patrimoine vert. Un must pour tous les amoureux des arbres !

Arbres remarquables de Belgique. 100 arbres, leurs petites et grandes histoires, par Yo De Beule & Paul Geerts, 176 pages, prix : 49,95 Euros.

 Vous trouverez à la Boutique le livre de jardinage que vous ne trouverez pas ailleurs!

Pour commander votre exemplaire, cliquez ici. 

Editeur
Jardin botanique national de Belgique

Musa est réalisé par le Service Educatif avec la collaboration de la cellule informatique.
Merci à Katrien Clarysse, Luc Allemeersch, Petra De Block et Marc Peeters pour leur contribution.

Rédacteur en chef
Dr. Gert Ausloos
Photos
Paul Borremans, Eddy Smet, Petra De Block et Luc Allemeersch.

Si vous voulez également recevoir Musa, cliquez ici et écrivez le mot subscribe dans votre mail. N'indiquez aucun sujet et évitez d'y ajouter votre signature. Merci.

Si vous ne voulez plus recevoir Musa, cliquez ici et écrivez le mot unsubscribe dans votre mail.

Toutes les informations pratiques, notamment concernant les heures d’ouverture et les tarifs ici.

Nationale Plantentuin van België
B-1860 MEISE
02 260 09 70
info@br.fgov.be
www.plantentuinmeise.be


Planten, bron van leven!
Les plantes, source de vie!
Jardin botanique national de Belgique
B-1860 MEISE
02 260 09 70
info@br.fgov.be
www.jardinbotanique.be